Les santons datent des premiers temps chrétiens. Très tôt les hommes qui croyaient en Jésus et l’adoraient ont voulu le représenter, sur la paille, dans une étable ou une grotte, entre sa mère la Vierge Marie et joseph. à leur côté, l’âne et le boeuf qui réchauffent de leur souffle le nouveau-né.
Dès le début du II ème, dans une chapelle de Rome on peignit sur les murs la première crèche. on en trouve d’autres gravées sur les sarcophages, en Italie mais aussi en Provence.
C’est à Saint François d’assise que l’on attribue la crèche telle que nous la connaissons aujourd’hui. Il obtint en 1223 l’autorisation du Pape Honorius III de célébrer la messe de minuit avec une représentation vivante de la nativité.
A Marseille, la dévotion à la crèche remonterait à la fin du XVII ème siècle sous l’impulsion du concile de Trente. Mais ce n’est qu’à partir de la révolution que s’affirme le goût pour une crèche familiale faite chez soi par les parents et les enfants. elle n’est plus réservée à l’aristocratie et rentre dans tous les foyers.

Voici les 11 résultats